Oui je suis chrétienne !


Oui je suis chrétienne !

 

Toute ma vie, j’ai su qu’il y avait quelque chose de plus grand que moi. 

 

Aujourd’hui, je vois la différence; je la vis. Je suis heureuse d’être de retour à la vie chrétienne. Je le fais par choix, par conviction. Mais je suis de ceux qui aime comprendre l’autre, je n’ai pas envie de tordre de bras. J’espère plutôt inspirer les gens, leur donner envie de faire ce choix aussi. La vie ne devient pas plus facile, mais je sais que je ne suis jamais seul. 

 

J’ai choisi de ne pas vivre dans l’abondance matériel, d’apprécier ce que j’ai, d’être reconnaissante pour ce que j’ai et pour les gens qui ont été mis sur ma route.  J’ai besoin d’argent pour vivre mais je ne veux pas vivre pour l’argent. depuis que j’ai repris la vie chrétienne, le Seigneur pourvoit, j’ai tout mais je ne possède rien. Tant que j’ai un toit sur ma tête, de la nourriture ,de quoi m’habiller, un minimum de santé et la possibilité de voir ceux que j’aime, ma vie est réussie et heureuse. Je remplis le vide par du temps de prière, du temps dans ma communauté , non plus par du matériel ou trop de temps devant la télé. 

 

C’est un peu comme dans « La Matrice ». J’ai décidé d’ouvrir les yeux, de voir les dessous de la société, de voir la réalité. De voir à quel point on veut nous abrutir, nous laver le cerveau. On nous convainc que le bonheur c’est d’avoir tout, pour hier, de performer même quand ça n’a pas de sens. On n’oublie la base, d’être reconnaissant ne serait-ce que pour être en vie et pour ce que nous avons déjà, pour les gens qui nous entourent et qui sont vrais… Être vrai avec soi et les autres. 

 

Je suis consciente que pour certain, j’ai perdu la tête… Certaines personnes ne comprendront jamais mes choix… C’est ok. Il m’arrive de ne pas comprendre ceux des autres… mais c’est leurs choix… et je les respectes. S’il y a une chose importante pour moi, c’est de ne pas tomber dans le jugement. Lorsque j’ai senti que je le faisais, je me suis isolée pour ne pas blesser  les gens. Certains, n’ont pas compris… mais je voulais les protéger de mon jugement. Mon rôle en tant que chrétienne , c’est de donner l’exemple , d’aimer mon prochain de l’accueillir tel qu’il est comme le Seigneur l’a fait avec moi. Il est le seul à pouvoir juger et condamner l’autre. 

 

 La réalité, c’est que ce n’est pas évident de ne pas juger, d’aimer l’autre. Mais au final, ça fait du bien. Bref, je ne serai jamais parfaite, mais j’ai choisi de tendre vers l’exemple de Jésus, de faire de mon mieux tous les jours et de me respecter dans mes valeurs, au risque d’en perdre un emplois ….

 

Les apôtres ont connu bien pire comme souffrances !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s